Mort d’Ebossé : La JSK sans stade et sans supporters jusqu’à la fin de la saison

0
225

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) vient de prononcer les premières sanctions à l’encontre de la JS Kabylie, après le décès, le 23 août dernier, de l’attaquant camerounais du club, Albert Ebossé, en marge du match opposant la JSK à l’USMA.

Le stade du 1er-novembre à Tizi Ouzou ne rouvrira pas ses portes aux supporters de la JSK de sitôt. La LFP vient de confirmer la suspension du stade de Tizi Ouzou. Suite au décès du joueur camerounais Albert Ebossé, l’attaquant vedette de la JSK tué par un objet tranchant à la fin de la rencontre opposant son club à l’USMA le 23 août dernier, la LFP avait décidé dans l’urgence de fermer à titre provisoire, dans un premier temps, le stade de Tizi Ouzou.

Finalement, la commission de discipline de la Ligue vient de décider, d’après un communiqué rendu public ce vendredi, la «suspension du stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou jusqu’à la fin de saison 2014-2015». Outre la fermeture du stade, la LFP prive également le club kabyle du soutien de ses supporters, en frappant la JSK d’un « huis clos pour une période de 6 mois à compter du 26 août 2014 ». En d’autres termes, la JSK devra prendre ses quartiers, pour jouer ses matchs à domicile, dans un terrain neutre (certains parlent du stade de Bouira), qui fermera ses portes aux supporters jusqu’à la fin de la saison 2014-2015. Les fans des Canaris ne sont également plus autorisés à suivre leurs joueurs fétiches lors de leur déplacement en région et ce jusqu’à la fin de l’année 2014. La commission de discipline a effectivement prononcé une «interdiction de stade aux supporters du club JSK lorsque ce club joue en déplacement et ce jusqu’à la fin de la  phase aller de la Saison 2014-2015», apprenons-nous ce vendredi.

Ces sanctions pourront être alourdies dans les semaines à venir si les enquêtes diligentées pour faire la lumière sur la mort d’Albert Ebossé révèlent une quelconque responsabilité du club dans cette tragédie. Dans le cas contraire, la JSK purgera cette sanction et ne retrouvera son stade que la saison prochaine. «Le dossier reste ouvert jusqu’à conclusion des enquêtes en cours actuellement  menées par les services concernés», conclut la commission de discipline de la Ligue.

Elyas Nour