Vidéo. Alger : des images d’un crime abominable fuitent à la télévision

0
508

Après les insultes et les campagne de dénigrements, les chaines de télévisions privées ont franchi un nouveau cap. Ennahar TV et Echorouk news ont montré, dans leurs différentes éditions de jeudi dernier, les images du cadavre d’un jeune homme assassiné par arme blanche à Bab-El-Oued.

Le jeune homme, âgé de 22 ans a été assassiné jeudi dans la matinée par un autre jeune homme qui lui a asséné 5 coups de couteau  dans un jardin public, situé pas loin de la place des Trois Horloges de Bab-El-Oued. Le quartier est réputé pour être dangereux et le jeune homme, qui travaillait comme marchand de petits objets dans ce marché, a été poignardé, devant des dizaines de personnes qui ont assisté, passifs, au crime. Les policiers sont arrivés trop tard. L’assassin a pris la fuite, et a été arrêté quelques minutes chez lui, à Bologhine, non loin du lieu de la scène de crime.

 

La scène est presque ordinaire. Mais ce qui est choquant, c’est que, sur les images diffusées par Ennahar et Echorouk, le corps du jeune homme n’est même pas couvert. Les policiers, notamment ceux de la police scientifique, apparaissent à l’écran en train d’effectuer les prélèvements d’usage pour les besoins de l’enquête, laissant les caméras des télévisions filmer tout, jusqu’à l’entrée de la dépouille dans l’ambulance.

La question qui est posée est de savoir pourquoi est-ce que les responsables de ces chaines n’ont protégé ni la dignité de la victime ni la sensibilité des téléspectateurs.

Pour voir les images de ce crime qui ont suscité une vague d’indignation et choqué l’opinion publique, regardez une vidéo sur Youtube en cliquant sur ce lien

Esaïd Wakli