La situation dramatique que vivent les réfugiés subsahariens en Algérie atteint un niveau insupportable. Confronté à un racisme ambiant, qui devient de plus en plus banal au sein de la société algérienne, ces migrants africains vivent le double drame de leur exile forcé et de la maltraitance qu’ils subissent de la part des Algériens.

Il ne se passe pas une semaine sans qu’on nous signale une agression et autres actes de racisme envers cette frange de la société, qui vit dans une situation des plus précaires. Dans cette nouvelle vidéo, postée par un internaute sur Youtube vendredi, on peut ainsi voir un convoi de camions, transportant des groupes de réfugiés subsahariens, qui ont été chassés par des habitants du quartier El Hamiz, à Alger. Ces migrants, entassés dans les bennes de camions, sont déplacés de nuit, vers une destination inconnue. Un fait grave qui s’ajoute à une triste liste d’antécédents similaires. La question qui se pose : est-ce que ces migrants africains et syriens, qui ont été autorisés dernièrement par le gouvernement algérien à travailler dans certains secteurs d’activité, bénéficient d’une protection ou sont-t-ils livrés à la merci des bandes mafieuses, et autres agresseurs ?

http://www.youtube.com/watch?v=jw1QCBeaNWg

 

Les promesses des responsables algériens d’améliorer la situation des réfugiés subsahariens tardent encore à se concrétiser. Et durant ce temps, leur situation ne fait que se compliquer d’avantage. Une situation catastrophique, aidée par l’absence d’actions de la part de l’Etat algérien. Ajoute à cela l’image que donnent certains médias nationaux, notamment arabophones, de ces migrants subsahariens. Une certaine presse les accable de tous les maux, avec des propos ouvertement racistes. Une situation qui n’honore pas l’image de l’Algérie, et encore moins des Algériens.

Arezki IBERSIENE