C’est un scénario digne d’un film d’action hollywoodien : 35 Algériens auraient disparu à l’aéroport de Rome en septembre dernier. À l’heure qu’il est, nul ne sait où ces personnes se trouvent.

Le quotidien italien Il Messaggero a révélé jeudi 2 octobre que 35 Algériens en provenance d’Alger et d’Istanbul ont disparu en septembre dernier à l’aéroport de Rome-Fiumicino. Selon le quotidien, les 35 Algériens se seraient volatilisés juste après l’atterrissage de leur avion. Ils ne sont pas montés dans la navette conduisant les passagers du tarmac de l’aéroport au terminal, et auraient ainsi évité le contrôle des passeports aux frontières.

Il Messaggero cite un rapport de la police italienne, selon lequel certains auraient revêtu des tenues d’agents aéroportuaires, tandis que d’autres auraient escaladé la clôture de l’aéroport.

Les autorités italiennes n’ont pour le moment pas fourni d’explication à cette disparition.