L’armée nationale populaire (ANP) a éliminé jeudi « 5 criminels » à In Guezzam, commune située à l’extrême sud de l’Algérie, dans la wilaya de Tamanrasset, rapporte le ministère de la Défense dans un communiqué diffusé ce vendredi sur son site Internet.

Des éléments de l’armée nationale populaire (ANP) ont abattu jeudi à 20 H « 5 criminels » dans la 6è région militaire du pays, dans la commune de In Guezzam, située à plus de 2.300 km au sud d’Alger, lors d’une embuscade, indique le ministère de la Défense ce vendredi. L’accrochage entre les militaires algériens et ce groupe de « criminels » s’est déroulé dans la « zone de Tiririne près des frontières algéro-nigériennes », précise la même source.

Advertisement

Au cours de cette embuscade, quatre autres « criminels », dont un de « nationalité libyenne », ont été blessés, toujours selon la même source. « Deux véhicules de type 4×4 utilisés par ces criminels » ont également été détruits durant l’opération, peut-on lire dans ce communiqué.

« L’identification des criminels mis hors d’état de nuire ainsi que les blessés, tous de nationalités étrangères, est en cours et une enquête a été ouverte », conclut le ministère. Le département dirigé par Ahmed Gaïd Salah, qui emploie le terme de « criminels », ne précise pas en revanche s’il s’agit de terroristes ou de contrebandiers. La question reste donc posée.