Les Israéliens d’origine algérienne sont très nombreux en Israël. Leur nombre avoisine les 28 148 personnes. C’est ce que nous apprend  le Bureau central des statistiques israélien dans son étude annuelle intitulée Statistical Abstract of Israel.

Selon cette étude rendue publique récemment, au moins 28 148 citoyens israéliens sont nés en Algérie avant d’émigrer vers l’État sioniste. Cette étude nous apprend également qu’en 2013, 258 juifs d’origine algérienne se sont établis en Israël. En 2012, ils étaient 157 juifs nés en Algérie à émigrer vers Israël. En revanche, entre 2000 et 2011, ils étaient 2 349 à rejoindre Israël. Cependant, la période où l’émigration des juifs nés en Algérie vers Israël était la plus intense fut la décennie 1961-1971. Pendant cette décennie, pas moins de 12 857 juifs algériens ont décidé de s’installer sur les terres occupées par Israël. Ils étaient, toutefois, à peine 3 810 à participer à la création de l’État sioniste entre 1948 et 1951.

Il est à souligner enfin que l’étude du Bureau central des statistiques israélien précise uniquement que ces émigrés juifs sont nés en Algérie. Ils n’ont pas forcément résidé dans notre pays avant de rejoindre Israël. L’étude n’explique nullement comment ces juifs d’origine algérienne ont émigré vers Israël.