Trois activistes, Tarek Mammeri (blogueur), Othmane Aouameur (blogueur) et Slimane Hamitouche (militant de la Coordination nationale des familles des disparus) en l’occurrence, ont été arrêtés par la police, ce jeudi 16 octobre, vers 14 H, alors qu’ils étaient entrain d' »observer » le rassemblement des policiers contestataires devant le palais présidentiel El Mouradia à Alger.

« Nous étions parmi plusieurs citoyens anonymes curieux qui observaient le déroulement de la manifestation des CRS (éléments des Unités républicaines de sécurité, ndlr) quand un groupe de policiers, certains en tenues (en uniformes, ndlr) et d’autres en civile, est venu directement vers nous. Ils nous ont choisis, tous les trois, parmi la foule. Ensuite, ils nous ont embarqués dans un véhicule banalisé de type Caddy (Wolkvagen) pour nous emmener ici, au commissariat de Semmar (périphérie est d’Alger, du côté d’El Harrache) », raconte Tarek Mammeri, joint par téléphone.

Advertisement

Au moment de son témoignage, Tarek Mammeri affirmait que lui et ses deux camarades étaient toujours au commissariat. « Ils nous ont fait un PV, mais nous avons refusé de le signer. Maintenant, on attend pour voir la suite », a-t-il affirmé vers 16 :30, tout en se disant « étonné » par cette arrestation, d’autant que « Slimane et Athmane résident à El Mouradia ».

Nous avons tenté de joindre le chargé de la communication de la DGSN pour avoir sa version des faits, mais en vain.

Yacine Omar