Ghardaïa : les policiers rompent le silence et se rassemblent contre l’insécurité

0
244

A l’occasion d’une visite d’inspection du Directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel dans la wilaya de Ghardaïa, « une dizaine de policiers » ont observé, ce lundi, un rassemblement de protestation dans une structure de police de la ville pour « dénoncer les agressions dont ils sont victimes pendant qu’ils sont en service», a-t-on appris de plusieurs sources locales.

Contacté à ce sujet, le chargé de la communication de la DGSN, Djilali Boudalia, a confirmé cette information. Mais il expliqué que « cette action de protestation a été organisée par une dizaine de policiers suite à l’agression avant-hier (samedi dernier) de cinq policiers, dont trois ont été grièvement blessés ». M. Boudalia a démenti au passage les rumeurs faisant état de la mort de policiers suite aux affrontements qui ont éclaté dimanche à Berriane, à 40 Km de Ghardaïa.

Après avoir écouté les doléances des policiers protestataires, le patron de la DGSN “leur a rappelé que cela fait partie des risques professionnels auxquels les policier sont exposés lors de l’accomplissement de leur noble mission qui nécessite beaucoup de courage, d’abnégation et de sacrifices », a confié Djilali Boudalia.

« Le premier responsable de la DGSN s’est également rendu à l’hôpital de Dr TIRRICHINE de la ville de Ghardaïa où il a rendu visite et rassuré les policiers blessés», a souligné enfin le chargé de la communication de la DGSN.

Yacine Omar