À l’occasion de la Journée mondiale pour l’élimination de la pauvreté, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) “tire la sonnette d’alarme”. Dans un communiqué diffusé ce vendredi, la LADDH estime que “la pauvreté s’est confortablement installée dans les foyers algériens”.

La LADDH indique ainsi qu’au moins 1 932 000 familles algériennes sont “démunies”, ce qui correspond à une augmentation de 304 000 familles par rapport à l’année 2013

Rappelant que la pauvreté est “une atteinte aux droits de l’Homme”, la Ligue dénonce “une réalité longtemps dissimulée par les pouvoirs publics”. “Le pouvoir algérien […] devra désormais penser à ces millions d’Algériens qui peinent à subvenir à leurs besoins les plus élémentaires”, prévient donc la LADDH dans son communiqué.

L’infographie ci-dessous compile les données de la Banque Mondiale, le World Factbook de la CIA, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et le Programme des Nations Unies pour le développement, afin de compléter les chiffres fournis par la LADDH sur la pauvreté en Algérie. Cependant, la statistique étant une science malaimée des pouvoirs algériens, en particulier lorsqu’elle concerne la pauvreté, de nombreuses données manquent toujours.