C’est officiel. L’Algérie va lancer les opérations de recherche et d’exploitation de pétrole en mer, ou opérations « offshore », d’ici la fin de l’année 2015. Les prospections vont commencer en prévision d’un forage en mer au cours du 4ème trimestre 2015. Les recherches seront entamées sur des navires foreurs au large des côtes entre Bejaïa et Annaba à l’est du pays, a confirmé lundi le P-DG par intérim du groupe Sonatrach, Saïd Sahnoune

« Nous comptons réaliser notre premier sondage en prévision d’un forage en mer au cours du 4ème trimestre 2015 », a fait savoir Saïd Sahnoune, dans une déclaration à l’APS, en marge de la conférence internationale sur l’industrie du gaz en Algérie, dont les travaux ont pris fin, lundi en début d’après-midi. « Nous avons deux implantations qui sont suffisamment avancées. Une sur la partie occidentale du pays et l’autre sur la partie orientale », a indiqué encore le premier responsable du groupe pétrolier algérien d’après lequel « ce premier sondage sera réalisé probablement dans la partie orientale, sur le segment Bejaia- Annaba », a-t-il ajouté.

Le PDG par intérim de Sonatrach a assuré également que ces premières explorations seront effectuées « en mer sous une profondeur de 2500 mètres ». « Très peu de sociétés à travers le monde atteignent ce niveau », s’est-il enfin réjoui.