Kamel Daoud est de nouveau récompensé. L’auteur de « Meursault contre-enquête » a reçu le prix de L’Escale littéraire d’Alger. 

L’écrivain originaire de Mostaganem se démarque encore une fois. Kamel Daoud a été désigné lauréat de la deuxième édition du prix de L’Escale littéraire d’Alger. Cette récompense, créée en 2013 par l’écrivain franco-algérien Akli Tadjer et l’auteur français Denis Labayle en collaboration avec la direction de l’hôtel Sofitel d’Alger, valorise le travail des acteurs de la scène littéraire algérienne, des auteurs en passant par les éditeurs.

Kamel Daoud a réagi ce vendredi matin sur sa page Facebook, remerciant ses supporters : « Lauréat du prix Escales littéraires d’Alger. Merci à tous pour tant de confiance ».

2014 est sans conteste la saison des prix littéraires pour le chroniqueur du Quotidien d’Oran et d’Algérie-Focus. Fin septembre, celui qui a eu l’audace de revisiter à sa façon l’histoire de « L’Etranger » d’Albert Camus a obtenu le prix Mauriac, décerné par l’Académie française. Il y a une semaine, le jeune écrivain recevait également le prix littéraire des Cinq continents de la Francophonie.

Et la saison n’est pas finie. Kamel Daoud est encore en lice pour les prestigieux prix littéraires Renaudot et Goncourt. Son roman a été retenu lors de la première phase de sélection. Le nom du gagnant sera connu au cours du mois de novembre. Kamel Daoud est peut-être ainsi à la veille d’un double historique pour un romancier algérien. Et d’une fin de saison en apothéose…