Le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement compte sérieusement atténuer les déchets en prévision de l’année 2016, à travers un plan d’action bien étudié et planifié. Ce secteur a fixé un objectif bien précis, afin d’atteindre un taux de plus de 40% en cette période, en termes de recyclage, au lieu de 25 % pour l’année 2015, afin de réussir « le passage du statut de déchet à celui de produit », est-il indiqué dans un communiqué de ce département, rendu public hier.
La nouvelle stratégie de gestion des déchets vise à développer une véritable « économie verte », indique le communiqué, qui précise que l’année 2014 constitue une année charnière pour « une gestion qualitative des déchets ».
En effet, durant cette année, une attention particulière est accordée à la collecte sélective à travers la mise en place de déchetteries et de centres de tri déjà opérationnels qui permettront à cette industrie de récupération et de valorisation des déchets de se mettre en place progressivement à l’échelle nationale », a-t-on appris.
Selon le ministère de l’Environnement, cette nouvelle approche, la mieux indiquée pour résoudre la problématique de gestion des déchets qui permettra le « passage de centre de coût (gestion classique des déchets) à centre de profit économique, environnemental et social ».
Il s’agit d’après ce département d’exploiter un gisement qui « aura des impacts…
Lire la suite sur Le Maghreb.
Notez cet article