A partir du 1er janvier 2015, les Algériens payeront 6000 dinars pour obtenir leur passeport. C’est ce qu’a décidé la commission des finances au sein de l’assemblée populaire nationale ce mercredi 29 octobre, après plusieurs jours de travail.

Contrairement à ce qui a été rapporté dans la presse aujourd’hui et qui a fait état d’un frais de 8000 dinars, le timbre fiscal coûtera 6000 dinars, affirme une source au sein de la commission des finances qui s’est réunie encore ce matin pour apporter ce rectificatif.

Advertisement

En adoptant l’amendement à l’article 136 contenu dans le projet de loi des finances 2015, la commission fixe ainsi le frais de 6000 DA pour le timbre fiscal exigé avant la livraison du passeport.

Le projet de loi des finances proposait initialement 10 000 dinars, et face à l’intransigeance du gouvernement, la commission n’a pu arracher qu’un recul de 4000 DA.

Le ministre des finances, Mohamed Djellab, justifie son irréductibilité par l’amortissement des dépenses élevées nécessaires à la fabrication du passeport biométrique, qui aura une durée de vie de 10 ans au lieu des 5 actuels, selon le quotidien arabophone Echorouk. 

Lire la suite sur Huffington Post Maghreb