Le président de l’Ordre des médecins, le Dr Bekkat Berkani, a aussi appelé les autorités à créer un secrétariat d’Etat dédié à la prévention, qui sera placé sous la tutelle du ministère de la Santé.

Mieux vaut prévenir que guérir. C’est cette logique que le Conseil national de l’Ordre des médecins veut appliquer dans notre système de santé. En effet, son président, Mohamed Bekkat Berkani, a appelé à la tenue d’un conseil interministériel consacré à la prévention, cela afin de permettre à chaque secteur de «prendre ses responsabilités». «La prévention est un travail intersectoriel et nous avons demandé la tenue d’un conseil interministériel impliquant tous les secteurs où chacun prendra ses responsabilités car la prévention ne concerne pas uniquement le ministère de la Santé», a souligné le président de l’Ordre des médecins, qui était l’invité de la Radio Chaîne III. Selon M. Bekkat Berkani, la prévention est «le maître-mot» d’un bon système de santé et un élément «basal» pour éviter les maladies, notamment transmissibles.

Lire la suite sur L’Expression