L’alliance Nidaa Tounès, sortie victorieuse des urnes lors des élections législatives de dimanche, a remporté 85 des 217 sièges du Parlement tunisien. Le parti islamiste Ennahda arrive en deuxième position avec 69 sièges.

La victoire de l’alliance Nidaa Tounès est confirmée. Le parti a remporté les élections législatives de dimanche dernier en obtenant 85 des 217 sièges du Parlement tunisien, selon les autorités électorales locales. Les islamistes du Parti Ennahda constituent la deuxième force de cette assemblée avec 69 sièges.

Advertisement

L’Union patriotique libre (UPL), le parti du richissime homme d’affaires Slim Riahi, président du Club africain, l’un des principaux clubs de Tunisie, arrive en troisième position avec 16 sièges. Il est suivi par le Front populaire, coalition de gauche et d’extrême gauche dont deux responsables ont été assassinés en 2013, qui remporte 15 sièges, et par le parti Afek Tounès (huit sièges).

Malgré les 85 sièges que l’alliance de Nidaa Tounès a obtenu, elle ne remporte pas la majorité absolue. Le vainqueur des élections devra donc s’allier à d’autres formations politiques afin de former un gouvernement de coalition.

Lire la suite sur France 24