Les autorités marocaines dénoncent des tirs d’un soldat algérien, sur la frontière algero-marocaine, et qui ont gravement atteints un citoyen marocain durant la journée de samedi.

Selon des sites d’information marocains, un soldat algérien a ouvert le feu sur une dizaine de citoyens marocains au douar Ouled Khaled, situé à une trentaine de kilomètres au nord-est de la ville d’Oujda, sur la frontière algéro-marocaines. Le ministre marocain de l’Intérieur affirme que le blessé, répondant aux initiales de S R A, et âgé de 28 ans, est gravement atteint d’une balle au visage. Il se trouve actuellement dans un état critique.

Suite à cela, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération a convoqué, durant la même journée, l’ambassadeur d’Algérie au Maroc pour exprimer le mécontentement de son pays et protester contre cet acte qu’ils jugent «grave et inquiétant». Le diplomate algérien a, selon toujours la même source, fait savoir qu’il n’est pas au courant de cette affaire.

Au moins trois ministres marocains se sont exprimés samedi sur cette affaire. Nous avons tenté, ce matin, de joindre le chargé de communication du ministère des Affaires étrangères, ainsi que le porte-parole de ce même département, pour avoir la réaction de notre pays, mais nos appels sont restés vains.

Arezki IBERSIENE