Affrontements à Touggourt : Le chef de daïra et le chef de la sûreté limogés

0
333

Le quartier D’Raa El baroud, dans la commune de Nezla, près de Touggourt, à Ouargla, a vécu de violents affrontements, vendredi soir, entre des citoyens et les forces de l’ordre, qui se sont soldés, selon un bilan officiel, par la mort de deux manifestants.

Une vingtaine d’autres personnes, dont des policiers, ont été blessés, ajoute-t-on de même source. Le climat est encore tendu sur place. Ce qui a poussé le Ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaiz, à se déplacer, dans l’urgence, sur les lieux, ce samedi, afin de tenter d’apaiser les esprits.

Arrivé en début d’après-midi, à Touggourt, le Ministre de l’Intérieur a pris la décision de limoger le chef de daira de Touggourt et celui de la sûreté de daira, indique le quotidien El Watan. Selon l’agence officielle, Belaiz, accompagné lors de ce déplacement par le directeur général de Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel, devait présenter ses condoléances aux familles des deux victimes. Il devait aussi, ajoute-t-on, se rendre à l’hôpital pour rencontrer les personnes blessées en marge de ces affrontements.

Deux manifestants tués

Pour rappel, les citoyens de D’Raa El baroud, comme située près de Touggourt,  ont manifesté contre les retards enregistrés dans l’attribution de lots de terrain et le raccordement à l’eau potable. Certaines sources affirment que les choses se sont aggravées lorsque des citoyens se sont rassemblés devant le commissariat où étaient détenus d’autres manifestants. Le Ministre de l’Intérieur a répondu favorablement à la demande faite par les habitants du quartier pour le lancement d’une enquête afin de définir, exactement, les responsabilités de chacun. Il s’agit surtout d’enquêter sur les circonstances de la mort des deux manifestants.

Elyas Nour