Seul et unique candidat à la présidence au Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad a été plébiscité, ce matin, par les 317 membres de cette organisation. La réunion s’est tenue à l’hôtel El-Aurassi, à Alger.

 Ali Haddad, patron de l’ETRHB (Entreprise de travaux routiers, hydrauliques et de bâtiment), fait campagne pour devenir le président de la plus importante organisation patronale du pays depuis plusieurs mois. Il succède ainsi à Réda Hamiani qui a démissionné de son poste après 4 mandats successifs. L’homme d’affaires a justifié son retrait par des raisons de santé, mais les observateurs de la scène patronale locale ont vite déduit une ambition chez Ali Haddad. Ce dernier est en effet l’un des patrons les plus proches du cercle présidentiel. C’est lui qui finance en grande partie la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika. Il se voit également attribué tous les grands marchés des travaux publics dans le pays.

Advertisement

Quadragénaire, Ali Haddad est à la tête d’un empire qui va des travaux publics jusqu’à la presse. Il est propriétaire de deux chaînes de télévisions, deux journaux du club USM Alger. Il est également concessionnaire automobile et investit désormais dans d’autres domaines tels que la pharmacie. Il va construire, en collaboration avec une compagnie américaine, une usine de fabrication de médicaments de traitement par radiothérapie.

Essaïd Wakli