Samedi dernier, lors de la 5eme journée des éliminatoires de la CAN2015, un trio d’arbitres algériens a été chargé par la CAF d’officier la rencontre Afrique du Sud – Soudan (2-1). L’arbitre principal du match M.Mohamed Benouza devait être assisté par M.Bouabdallah Omari, M.Brahim El Hamlaoui Sid Ali et M.Mokhtar Amalou (quatrième arbitre).

Le quotidien arabophone «El Khabar» révèle aujourd’hui, sans citer de nom, que l’un des deux arbitres assistants n’a pas participé à l’arbitrage du match. Il aurait été appréhendé par la police pour harcèlement sexuel. Il s’agirait en fait de M.Brahim El Hamaloui, remplacé dans ce match par le quatrième arbitre M.Amalou.

L’arbitre international algérien de 33 ans aurait été placé en détention provisoire jusqu’à la fin de l’enquête. Le suspect est appelé à se présenter devant un juge aujourd’hui ou demain. C’est la deuxième fois qu’un arbitre algérien est cité dans ce genre d’affaire. L’an dernier, l’ancien arbitre international M.Djezzar avait été arrêté à Ouargla pour attouchement sexuel sur mineur. Au moment des faits, M.Djezzar était membre du bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (FAF).

Elyas Nour