Le jeune réalisateur kabyle, Ahmed Mebani, s’est distingué de la plus belle manière lors de la huitième édition du festival international du film Amazigh d’Agadir, au Maroc.

Son film intitulé Iseflan (Sacrifice) a eu le premier prix de la meilleur réalisation cinématographique, et l’acteur Arezki Oulhadj, qui a interprété le rôle principal dans ce film, produit par l’agence Gofilm de Tizi Ouzou, a également été sacré meilleur interprétation masculine.

Lors de la cérémonie de clôture de vendredi soir, l’actrice Lamia Mahiout a également été sacrée meilleure interprétation féminine pour son rôle dans le long métrage Toile d’araignée, réalisé par Idir Saoudi.

Par ailleurs, les organisateurs de ce festival ont rendu un hommage appuyé au célèbre réalisateur algérien Abderahmane Bouguermouh, réalisateur du premier film en kabyle « Le Colline oubliée », décédé au mois de février 2013.

 

 

Bande d’annonce officielle du film Iseflan (Sacrifice) d’Ahmed Mebani

Notez cet article