Pour apporter « sa contribution » à l’arrêt de la violence dans le pays, le ministère de la Communication s’est mis de la partie. Il a réalisé un clip de 9 minutes pour sensibiliser les Algériens contre les dangers de la violence. On y voit des cercueils sur lesquels est écrite la mention « future victime de la violence ».

Alternant images de vie et celles de la mort, sur un fond musical triste, le sport intègre également des déclarations de citoyens appelant à « éviter » la violence. La religion, la société et l’histoire du pays sont mis à contribution pour « inciter » les Algériens à éviter de la violence.

Lancé depuis quelques jours, le spot annoncé par Hamid Grine depuis Ouregla n’a été visionné que par un millier de personnes sur Youtube. Un signe de manque d’intérêt du public pour ce genre de propagande qui va bien entendu passer sur toutes les chaînes de télévisions nationales.

Ce spot fait suite aux violences ordinaires observées dans toutes les villes et villages du pays. Des violences qui ont entre autres coûté la vie au joueur Albert Ebossé, qui jouait à la JS Kabylie.

Ce spot aura-t-il l’effet attendu ?

Essaïd Wakli