Revue de presse. Le pétrole vendu 77,19 dollars après la baisse des prix saoudiens

0
99

Les cours du pétrole se maintenaient en forte baisse mardi en fin d’échanges européens, après des plus bas depuis 2010 à Londres et 2011 à New York, toujours plombés par la décision de l’Arabie saoudite d’abaisser ses prix à ses clients américains.

Le cours du pétrole est devenu capricieuxces derniers mois. Aujourd’hui, selon les dernières annonces, vers 20h30, le pétrole a chuté de 1,59 dollar à 77,19 dollars le baril à New York par rapport à la journée.

Vers 17h00 GMT (18h00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 82,41 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,37 dollars par rapport à la clôture de lundi. Vers 10H15 GMT, le Brent a glissé jusqu’à 82,08 dollars, un minimum depuis fin octobre 2010.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 2,56 dollars, à 76,22 dollars. Il a même plongé vers 10H15 GMT jusqu’à 75,84 dollars, son plus bas niveau en séance depuis le 5 octobre 2011.

Le pétrole a repris sa tendance baissière, le WTI et le Brent atteignant des plus bas depuis plusieurs années. L’annonce que Saudi Aramco, la compagnie nationale de pétrole et de gaz d’Arabie saoudite, a baissé ses prix de vente aux États-Unis à une fois encore indiqué que le pays s’inquiète plus de la préservation de ses parts de marché que de la stabilisation des prix, expliquait Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Lire la suite sur Le Matin.DZ