Actualisé à 18 H 05 : On en sait un peu plus sur l’hospitalisation de Bouteflika à Grenoble en France. Il aurait été admis jeudi au sein du groupe hospitalier mutualiste. Par ailleurs, le Dauphiné Libéré, le quotidien régional le mieux informé à Grenoble, nous apprend que « c’est dans un service de cardiologie et de maladie vasculaire qu’Abdelaziz Bouteflika est hospitalisé ». 

Actualisé à 17 H 00 : L’hospitalisation d’Abdelaziz Bouteflika dans une clinique à Grenoble en France vient d’être confirmée par Reuters, l’agence de presse britannique. Cette dernière cite une source policière française selon laquelle Bouteflika a bel et bien été pris en charge dans une clinique au niveau de cette ville française. « Une information dont Europe 1 a obtenu confirmation », confirme également cette radio privée française. 

Abdelaziz Bouteflika est à nouveau hospitalisé en France. A en croire le quotidien régional français le Dauphiné Libéré, notre Président de la République se trouve en ce moment hospitalisé à Grenoble, une grande ville du sud est de la France. 

Sur son site internet, ce média français révèle que Bouteflika « a été admis en milieu de semaine à la clinique d’Alembert, qui fait partie du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble ». « La pathologie pour laquelle a été admis le président algérien n’est pas connue, mais on sait qu’un étage entier de la clinique a été réservé à son usage, très probablement pour des raisons de sécurité. Vers 15 heures aujourd’hui, une compagnie de CRS était déployée autour du bâtiment et dans le quartier, a constaté un photographe du Dauphiné Libéré« , indique encore ce média français qui dit ignorer pour le moment la pathologie pour laquelle a été admis le président algérien.

La même source explique qu’elle a contacté la direction du Groupe hospitalier mutualiste. Mais celle-ci  a refusé de faire le moindre commentaire : « Nous n’avons rien à dire sur aucun patient », a déclaré un responsable de ce groupe au Dauphiné Libéré. Rappelons enfin que la dernière apparition publique d’Abdelaziz Bouteflika remonte à lundi dernier où  il a reçu à Alger Laurent Fabius, le ministre français des affaires étrangères.

Notez cet article