Sport. Rabah Madjer prédit la défaite de l’Algérie à la CAN 2015

0
253

Pour le célèbre footballeur et entraîneur algérien, Rabah Madjer, l’équipe nationale du football n’a pas de fortes chances pour décrocher le titre de champion d’Afrique de Football. Selon lui, l’équipe la mieux placée pour remporter la CAN 2015 est les Aigles de Carthage.

Rabah Madjer vient de choquer les algériens par ses dernières prédictions pour la CAN 2015 à laquelle participe l’Algérie. Selon l’ex-sélectionneur national, l’Algérie a encore un très long chemin à faire avant d’espérer pouvoir décrocher un titre aussi important.  Dans une interview accordée à l’agence Reuters, hier dimanche, Rabah Madjer , le célèbre entraîneur et footballeur algérien connu pour son célèbre but, inscrit en 1987, lors de la finale de la Coupe des clubs champions, quand il trompa le gardien Jean-Marie Pfaff, en laissant le ballon passer entre ses jambes et en le reprenant d’une talonnade derrière la jambe d’appui,  a déclaré que la sélection tunisienne est  la mieux lotie pour décrocher le titre africain le plus prestigieux.  Rabah Madjer a prédit la défaite des verts et «le long parcours qui les attend lors du concours en raison des conditions climatiques». Saluant l’équipe des Aigles de Carthage, l’ancien joueur de football qui a disputé deux Coupes du monde avec l’Algérie, a souligné que la sélection de football tunisienne est la seule capable «de rivaliser avec les autres équipes africaines très performantes et ce en raison de sa haute prestation lors des qualifications pour la CAN 2015».  Rabah Madjer a insisté sur le facteur des conditions climatiques en Afrique, notamment avec les températures élevées et les taux d’humidité très importants qui risque de freiner les verts et de causer leur défaite.

Evoquant la décision du Maroc qui s’est désisté à la dernière minute et a refusé d’organiser la CAN 2015 sur son territoire en dépit de sa connaissance des sévères sanctions qui allaient être prononcées à son encontre, Rabah Madjer indique que « le Maroc connaît pertinemment les raisons qui l’ont poussé à prendre une pareille décision et que  «chaque partie doit assumer la responsabilité de ses actes » a-t-il déclaré à Reuters, rapporte le site d’informations moroccoworldnews. L’ex-sélectionneur algérien a déploré l’absence de l’équipe égyptienne de la compétition pour la troisième fois successive. «Je considère que l’exclusion de l’équipe égyptienne est regrettable. C’est une très grande équipe qui a obtenu de nombreux titres lors des finales de la Coupe d’Afrique », a-t-il souligné en souhaitant aux pharaons de revenir au devant de la scène footballistique encore plus forts que jamais.

Nourhane. S.