L’Oranais, le long métrage de Lyes Salem, très critiqué depuis sa sortie en Algérie, a reçu, vendredi dernier, le Grand prix du jury au 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles qui s’est tenu du 5 au 12 décembre dans la capitale belge.

Le Grand Prix du Jury au 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles a été discerné au réalisateur Lyes Salem, lit-on sur le site du festival. L’Oranais (El Wahrani), une fresque historique de l’Algérie indépendante réalisée par le franco-algérien Lyes Salem a été primée vendredi 12 décembre à l’issue d’une cérémonie de clôture en présence de l’acteur Reda Kateb et du réalisateur David Oelhoffen qui venaient présenter en exclusivité leur film « Loin des Hommes ». Le second long métrage de Lyes Salem (L’Oranais) qui a été sévèrement critiqué en Algérie, n’a pas laissé indifférent le jury du 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles. Un tout autre son de cloche à Bruxelles, où le jury a salué le film, sorti en salles ce mercredi 19 novembre.  D’une durée de 128 minutes, « El Wahrani » (2013) raconte l’histoire de deux amis, Djaffar et Hamid, compagnons de lutte, qui se retrouvent à la fin de la guerre de libération nationale pour construire, chacun à son niveau, l’Algérie indépendante.

Il est à rappeler que L’Oranais s’est brillamment distingué alors qu’il était en lice parmi 8 autres longs métrages de fiction, qualifiés par les organisateurs de « meilleures productions du cinéma méditerranéen ».  Pour le jury de ce festival, Lyes Salem, acteur mais aussi réalisateur du film a réussi à convaincre. « D’une manière subtile, il a trouvé l’audace de soulever la problématique des idéaux révolutionnaires trahis : il ne suffit pas de faire la révolution, il faut aussi la construire après », a déclaré le jury sur le site du festival.

Le Grand Prix octroyé au réalisateur et acteur Lyes Salem pour son deuxième long métrage consiste en une aide à la distribution et/ou à la promotion de 5.000 €, offert par Madame Fadila Laanan, Ministre Présidente du Gouvernement francophone bruxellois ainsi qu’un service de sous-titrage d’une valeur de 3.000€ offert par CinéLab.

Parmi les pays qui ont pris part au 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles, outre l’Algérie, l’Espagne, la Turquie, la Serbie et la Tunisie.

Nourhane. S.

Notez cet article