L’Oranais, le long métrage de Lyes Salem, très critiqué depuis sa sortie en Algérie, a reçu, vendredi dernier, le Grand prix du jury au 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles qui s’est tenu du 5 au 12 décembre dans la capitale belge.

Le Grand Prix du Jury au 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles a été discerné au réalisateur Lyes Salem, lit-on sur le site du festival. L’Oranais (El Wahrani), une fresque historique de l’Algérie indépendante réalisée par le franco-algérien Lyes Salem a été primée vendredi 12 décembre à l’issue d’une cérémonie de clôture en présence de l’acteur Reda Kateb et du réalisateur David Oelhoffen qui venaient présenter en exclusivité leur film « Loin des Hommes ». Le second long métrage de Lyes Salem (L’Oranais) qui a été sévèrement critiqué en Algérie, n’a pas laissé indifférent le jury du 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles. Un tout autre son de cloche à Bruxelles, où le jury a salué le film, sorti en salles ce mercredi 19 novembre.  D’une durée de 128 minutes, « El Wahrani » (2013) raconte l’histoire de deux amis, Djaffar et Hamid, compagnons de lutte, qui se retrouvent à la fin de la guerre de libération nationale pour construire, chacun à son niveau, l’Algérie indépendante.

Il est à rappeler que L’Oranais s’est brillamment distingué alors qu’il était en lice parmi 8 autres longs métrages de fiction, qualifiés par les organisateurs de « meilleures productions du cinéma méditerranéen ».  Pour le jury de ce festival, Lyes Salem, acteur mais aussi réalisateur du film a réussi à convaincre. « D’une manière subtile, il a trouvé l’audace de soulever la problématique des idéaux révolutionnaires trahis : il ne suffit pas de faire la révolution, il faut aussi la construire après », a déclaré le jury sur le site du festival.

Le Grand Prix octroyé au réalisateur et acteur Lyes Salem pour son deuxième long métrage consiste en une aide à la distribution et/ou à la promotion de 5.000 €, offert par Madame Fadila Laanan, Ministre Présidente du Gouvernement francophone bruxellois ainsi qu’un service de sous-titrage d’une valeur de 3.000€ offert par CinéLab.

Parmi les pays qui ont pris part au 14e Festival du film méditerranéen de Bruxelles, outre l’Algérie, l’Espagne, la Turquie, la Serbie et la Tunisie.

Nourhane. S.