Si le Maroc a choisi de ne pas organiser la CAN pour des raisons sanitaires liées au virus Ebola, le voisin marocain s’est tout de même gardé une prestigieuse compétition sous le coude, à savoir la Coupe du Monde des Clubs qui se déroule en ce moment même dans les villes hôtes Rabat et Marrakech.

C’est la première fois qu’une équipe algérienne se qualifie pour les quarts de finale de la compétition. L’ES Sétif, victorieux de la précédente édition de la Ligue des Champions Africaine a obtenu son ticket pour le Maroc 2014. Les Aigles Noirs, forts de leur statut de champions d’Algérie lors des huit dernières saisons, portent désormais l’espoir de tout un peuple et du continent africain sur la scène internationale.

La formation de Kheireddine Madoui se mesurera samedi aux Néo-Zélandais d’Auckland City qui se sont qualifiés de justesse aux tirs aux buts au grand désespoir des marocains du Moghreb Tétouan. Les Néo-Zélandais se qualifient pour la 6eme fois aux quarts de finale et pour l’entraîneur de Sétif « il ne faudra surtout pas sous-estimer Auckland. Ils ont parfaitement su contrer Tétouan et se sont créés plusieurs occasions. Je pense qu’ils évolueront de la même manière face à nous et nous allons devoir nous y adapter. C’est une équipe très physique, mais le fait qu’elle ait déjà 120 minutes dans les jambes pourrait jouer en notre faveur. »  Le technicien Madoui se dit prêt à relever ce défi de taille : « Dans cette compétition, l’équipe va à nouveau faire honneur au football algérien. »

Samedi à 16h00 au complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat, les sétifiens jouent gros. L’Entente Sportive de Sétif affrontera, en cas de victoire, le prestigieux club argentin de San Lorenzo en demie-finale. Vaincre le club de Buenos Aires, cela signifie réussir le grand exploit de rentrer un peu plus dans l’histoire en s’offrant une finale de rêve face à l’équipe phare du championnat, à savoir l’immense Real Madrid.