Enquête. Les Lycéens algériens sont très faibles en maths et langues étrangères !

0
368

L’école algérienne ne va visiblement pas bien. A en croire une étude menée par le Conseil des Lycées d’Algérie (CLA) au premier trimestre de l’année en cours, les résultats de tous les niveaux sont au dessous de la moyenne. Pis, dans certaines matières et filières, très peu d’élèves ont réussi à décrocher la moyenne.

Les conclusions de cette enquête, réalisée sur un échantillon de 32 000 élèves répartis sur les trois niveaux de l’enseignement secondaire, sont étonnantes. Il en ressort que les seules matières dans lesquelles les élèves ont plus au moins des moyennes correctes sont le sport et les sciences islamiques. A contrario, la majorité des élèves sont très faibles en mathématiques et en langues. Par filière, les élèves inscrits en mathématiques ont un taux de d’échec plus important. Ils sont suivis des élèves inscrits en maths techniques, gestion et économie et, enfin, lettres et langues étrangères.

Le langage des chiffres fait ressortir, selon le CLA, une moyenne de 9,4 sur 20 pour les élèves de terminale, soit un taux de réussite de 40, 15%. Ce taux passe à 47,53% en deuxième année et à 40, 52%. Cette dernière catégorie d’élèves a eu une moyenne générale de 8,75/20.

Ces chiffres confirment ainsi un recul général des lycéens. Ce recul est plus perceptible dans les matières les plus convoitées, à savoir les langues étrangères et les mathématiques où la moyenne générale des notes dépasse à peine les 8 sur 20 ! Un signe que les réformes n’ont pas vraiment porté leurs fruits.

cla
Moyennes générales obtenues par les lycéens des différents paliers au cours du premier trimestre de l’année scolaire

Essaïd Wakli