Vous êtes à la recherche d’un bon plan pour fêter la fin de l’année dans une atmosphère festive ? Destination, Tamanrasset, la capitale de l’Ahaggar qui sera sous les feux des projecteurs pendant six jours durant lesquels elle accueillera les festivaliers avec une programmation culturelle riche et ce, dans le cadre du Festival international des arts de l’Ahaggar 2015.

Le patrimoine culturel sahraoui sera en fête cette année dans la capitale de l’Ahaggar. A partir du mardi 30 décembre, Tamanrasset accueillera la 5e édition du Festival international des arts de l’Ahaggar. Ce festival, qui aura comme objectif principal «la sauvegarde du patrimoine immatériel de la région», s’étalera jusqu’au 4 janvier.

Le Festival qui verra la participation de plusieurs troupes algériennes et internationales est une occasion, selon ses organisateurs, de dévoiler la richesse d’une Afrique plurielle et de promouvoir un patrimoine immatériel d’une richesse remarquable. Parmi les troupes qui vont se produiront durant cette 5e édition figurent : Guitare In Guezzam, Groupe Aguena, Groupe Imazourag, Groupe Issekta, Badi lalla (Algérie) Selamnech Zéméné et Badume’Band (France / Ethiopie), Bassekou Kouyaté & n’goni Ba (Mali), Ouled Hadja Maghnia (Algérie), Toumast N’ténéré, Maamar Kassey (Niger) et bien d’autres troupes de renoms connues par les amateurs de la musique targuie et africaine.
Par ailleurs, des ateliers artistiques et d’artisanats, des conférences thématiques, des expositions et d’autres activités animeront également les journées du festival pour informer les fans sur les richesses des différentes cultures sahraouies et africaines.

Nourhane. S.

Notez cet article