Issad Rebrab, le PDG de Cevital, première entreprise privée en Algérie et l’un des plus importants groupes d’Afrique voit grand et vise loin. Le brillant entrepreneur algérien aspire à multiplier par 6 le chiffre d’affaires actuel de son entreprise qui est de 4 milliards de dollars.

Dans un entretien accordé au site Chouf Chouf, Issad Rebrab, le PDG de Cevital, première entreprise privée en Algérie et l’un des plus importants groupes d’Afrique, explique en quoi son ambition d’aller à la conquête des marchés internationaux en investissant à l’étranger et en créant de nouvelles entreprises peut être avantageuse pour l’Algérie.

Pour le brillant homme d’affaires, ces investissements contribuent à créer 10 fois plus d’emploi en Algérie. Dans cet entretien exclusif avec Karim Amellal pour Chouf-Chouf, hier mercredi, l’entrepreneur algérien, fondateur et Président du Conseil d’Administration du groupe industriel Cevital qui emploie plus de 13 000 personnes, revient sur l’importance de ses investissements à l’étranger en acquérant de nouvelles entreprises dans le cadre de son déploiement international. Ainsi, après l’acquisition des entreprises françaises Oxxo et FagorBrandt, M. Rebrab vient tout récemment d’acquérir le sidérurgiste italien Luchini. Il affirme que ces investissements sont porteurs pour l’Algérie, notamment en matière de création d’emplois. « À travers ces entreprises, nous contribuons à créer 10 fois plus d’emplois en Algérie », explique le numéro un de Cevital.

Expliquant les modalités d’action qui lui permette de créer autant d’emploi en Algérie, l’entrepreneur algérien précise que sa stratégie se base sur la construction ou la reconstitution des entreprises européennes, déjà dotées d’un savoir-faire et d’un réseau de distribution en les rendant compétitives au niveau mondial, ce qui permet, selon lui, de créer et maintenir des emplois en Algérie.

Le PDG de Cevital n’a pas manqué de mettre l’accent sur ses objectifs sur le long terme visant à augmenter le chiffre d’affaires de son entreprise. «À l’horizon 2025, nous comptons au moins multiplier par six notre chiffre d’affaires actuel qui est de 4 milliards de dollars. Nous tablons sur 25 milliards de dollars d’ici 2025 », a-t-il souligné. Le brillant homme d’affaires aspire également à continuer son déploiement mondial en allant à la conquête des marchés mondiaux non seulement en Europe, mais également aux États-Unis et au Brésil.

Le riche industriel diplômé de l’École normale d’enseignement professionnel a prodigué de précieux conseils à tous ceux qui veulent réussir et devenir de brillants entrepreneurs. «Croire en son projet, voir grand, commencer petit et aller vite, mais surtout persévérer et ne jamais baisser les bras face aux obstacles», voilà les précieuses recommandations d’un homme dont la success story fait rêver des milliers d’algériens.

http://www.youtube.com/watch?v=JOAugXxnkeQ

Nourhane S.