L’armée confirme l’élimination de Gouri Abdelmalek, chef de Jund Al Khalifa

0
433

Gouri Abdelmalek, chef du groupe terroriste Jund Al Khalifa, qui a prêté allégeance à Daech (Etat Islamique) et qui a revendiqué, durant le même mois de septembre le rapt puis l’assassinat du citoyen français Hervé Gourdel, a été abattu hier soir par l’armée algérienne.

C’est le Ministère de la défense nationale (MDN) qui l’a confirmé ce matin par le biais d’un communiqué. Son élimination intervient donc le même jour du début de son procès, par contumace, au tribunal criminel d’Alger. L’armée avait indiqué auparavant, très tôt le matin, qu’elle avait éliminé, lundi soir, à 22 h 30 plus précisément, trois terroristes dans la ville d’Isser, à Boumerdes, à 60 km à l’est d’Alger. Il a été dit, dans un premier temps, que leur identification était en cours.«Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficace d’informations, un détachement des forces de l’Armée Nationale Populaire a abattu trois (03) terroristes dans la ville d’Isser, Secteur Opérationnel de Boumerdès/1ère Région Militaire», informe ce premier communiqué, avant d’ajouter : «Cette opération qualitative menée, hier lundi 22 décembre 2014 à 22h30, à travers une souricière tendue suite à des renseignements et à une filature d’un dangereux groupe terroriste circulant à bord d’un véhicule dans la ville d’Isser, a permis la récupération de deux (02) fusils automatiques de type Kalachnikov, une ceinture explosive, une importante quantité de munitions, des téléphones  portables et d’autres objets. Aucun citoyen n’a été blessé sur les lieux». Finalement, les militaires ont réussi à identifier les trois terroristes, du moins c’est le cas pour l’un d’eux, quelques heures après. Gouri Abdelmalek ne nuira plus. C’est un coup dur porté à ce groupe terroriste qui sévit dans le centre du pays. A noter en dernier lieu que l’armée a aussi abattu, aujourd’hui, deux autres terroristes à Tizi Ouzou.

Elyas Nour