Une journée après l’annonce de la mort «suspecte» du directeur de la chaîne de télévision Numidia News, une partie du mystère est percée. Selon plusieurs sources, Samer Riad, qui a été inhumé ce jeudi à Bab-Hassen, à Alger, se serait donné la mort.

« Je confirme que Samer Riad s’est suicidé par pendaison », a par exemple écrit Hedda Hazem, directrice du journal arabophone El Fajr –où a travaillé le défunt- sur son mur Facebook. Le post a suscité des commentaires parfois virulents, mais la journaliste est affirmative : « je ne fais aucun commentaire. Mais c’est une information vraie », insiste-elle. L’information a également été  donnée par d’autres journalistes qui citent des sources de la clinique El Azhar, où été admis le défunt pour autopsie.

Advertisement

La veille de la soudaine mort de Samer Riad, la page de la chaîne Numidia News sur Facebook fait état d’une « crise aigüe » due à un  « cancer d’estomac ». Pis, la même source précise, quelques heures seulement avant le décès, que le directeur général de leur média était « en route pour son village natal, à Bordj-Bouarréridj, avant qu’il ne soit transféré pour soins à l’étranger, en Suisse ou en France ». Des informations qui ne signifiaient en rien que la mort était proche malgré la gravité de la maladie.

Plusieurs personnalités et organisations nationales ont présenté leurs condoléances à la famille du défunt.

Essaïd Wakli