Morts, inondations, disparitions, routes bloquées, accidents, villages isolés. Les chutes de pluie et de neige accompagnées de fortes rafales de vent qui ont touché les régions du centre et l’est du pays depuis mardi ont eu des conséquences regrettables.

L’alerte a été donné par L’Office national de météorologie (ONM)  qui a annoncé de fortes pluies et de la neige dans les régions Centre et Est du pays à partir de mardi dernier et ce jusqu’à jeudi. L’Office avait prévu des intempéries suite «à l’arrivée progressive  d’une perturbation pluvieuse sur la région du bassin méditerranéen et du nord du pays ».

En effet, les chutes de pluie et de neige accompagnées de fortes rafales de vent qui ont balayé les régions du nord et l’est du pays depuis mardi ont eu des conséquences regrettables dans plusieurs régions du pays.

Un bébé, âgé de 18 mois, souffrant de brûlures au troisième degré, a trouvé la mort, mardi dernier, dans une ambulance qui le transportait de l’hôpital d’El Djelfa vers l’hôpital de Blida, en raison du froid et de la neige occasionnés par les perturbations météorologiques qu’a connues notre pays les quatre derniers jours.  Plusieurs victimes ont été signalées suite aux graves désagréments causés par ces intempéries qui ont touché 13 wilayas dans lesquelles ont été enregistrées également des victimes.

Villages isolés, inondations, routes bloquées et accidents

Selon le bilan des services de la protection civile, plusieurs citoyens de la ville de Tamazghida, au nord de Médéa, a ont été empêchés de quitter leur domicile en raison des fortes chutes de pluies et des inondations. Dans la wilaya de Khenchla, les éléments de la gendarmerie nationale et de la protection civile ont procédé à la fermeture de six routes nationales. Les interventions des éléments de sécurité en permis de sauver la vie à quelque 35 personnes, bloquées dans des bus et des véhicules. La wilaya a enregistré également plusieurs accidents de la circulation qui ont provoqué 9 blessés.  La situation était aussi critique à Blida où la rivière de Hammam El Ouane en crue a provoqué de graves inondations et la destruction du point qui séparait les habitants du centre de la ville.

Nourhane. S.