Si aucun joueur algérien de l’équipe nationale n’a été retenu dans la liste des cinq finalistes pour le Ballon d’Or africain, établie par la CAF,certains d’entres eux continuent de briller en Europe en attirant une véritable attention sur eux. Après Yacine Brahimi, qui a décroché lundi dernier le prix de la BBC du meilleur joueur africain de l’année, c’est au tour de Sofiane Feghouli d’être sous les projecteurs.

La raison ? Sofiane Feghouli, le milieu offensif du FC Valence, a été élu ce mercredi par le journal sportif espagnol « Marca », le joueur « le plus rapide du championnat espagnol ». Des statistiques établies après les 13 journées qui se sont déroulées depuis le début de la saison 2014-2015. L’international algérien a été chronométré à une vitesse de 35,53 km/h, devançant ainsi le Brésilien d’Almeria, Michel (35,42 km/h), et le latéral gauche ivoirien de Malaga, Arthur Boka (35,2 km/h).

L’Espagne réussit donc aux Verts. Avant Feghouli, c’est Yacine Brahimi qui a éclaboussé de son talent le championnat espagnol. La saison dernière, alors qu’il évoluait à Grenade, Yacine Brahimi, a reçu le titre de meilleur dribbleur du championnat espagnol. Celui-ci a également été élu meilleur joueur africain du même championnat, en septembre dernier. Depuis, le milieu algérien a quitté l’Espagne pour le Portugal. Brahimi, devenu titulaire titulaire indiscutable en équipe nationale depuis l’arrivée, durant l’été, du français Christian Gourcuff, joue au club portugais du FC Porto. Il a fait un très bon début de saison avec sa nouvelle équipe, marquant un triplé historique en Ligue des champions. Il y a quelques jours, juste avant son sacre de la BBC, le joueur a été encensé par le coach du PSG (France), Laurent Blanc, qui a laissé entendre qu’il voudrait bien l’avoir dans son effectif.

Elyas Nour

Notez cet article