L’extension du métro d’Alger vers El Harrach, attendue par des milliers d’algérois pour qui la voiture est devenue une véritable source de stress, sera opérationnelle en juillet 2015. Cette extension rendra la vie plus facile aux algérois qui galèrent chaque jour en raison des interminables problèmes d’embouteillage. L’annonce a été faite par le ministre des Transports Amar Ghoul, lors d’une visite d’inspection de ce chantier, hier lundi.

C’est en juillet prochain que les citoyens d’Alger vont se réjouir de pouvoir enfin emprunter le métro de la station de Haï El Badr pour aller vers El Harrach, une commune située dans la banlieue Est d’Alger. Cette extension qui mettra fin aux soucis quotidiens de plusieurs de transports sera opérationnelle à partir de juillet 2015, a annoncé le ministre des Transports Amar Ghoul, lors d’une visite d’inspection du chantier, effectué hier lundi. M. Ghoul a indiqué à l’APS que «l’exploitation commerciale de l’extension du métro d’Alger de Haï El Badr à El Harrach sera réceptionnée au mois de juillet prochain ». 20 minutes seulement suffiront pour que les usagers qui empruntent le métro de la station d’El Harrach pour arriver à Tafourah dès juillet 2015″, a indiqué le ministre, qui a reçu des explications sur cette extension, qui raccordera également l’aérogare d’Alger puis d’autres destinations vers Larbaa, dans la wilaya de Blida.

Une station multimodale et bien équipée

Grâce à son caractère multimodal, la station d’El Harrach va représenter une véritable valeur ajoutée et un avantage incontestable pour les usagers et les visiteurs de la capitale. À  ce propos, le premier responsable du secteur des transports a affirmé que pour faciliter la vie aux nombreux usagers, cette gare sera dotée « de parkings afin de décongestionner la circulation automobile. » Il est à signaler que le tronçon Hai El Badr-El Harrach s’étale sur une longueur de 4 km et est doté de 4 stations (Bachdjerrah 1, Bachdjerrah 2, El Harrach gare et El Harrach centre.  Le ministre a également annoncé que plusieurs défaillances observées dans la première ligne du métro (La Grande poste-Haï El Badr) ouverte à l’exploitation commerciale le 1er novembre 2011, seront améliorées. Il évoque, dans ce sens, la mise en place d’ascenseurs  pour les personnes à capacité physique réduite, la possibilité de l’usage des téléphones portables sur le réseau du métro d’Alger qui sera effective dés le mois de mai prochain. Par ailleurs, M. Ghoul qui a également visité le chantier de l’extension d’Aïn Naadja a affirmé que les travaux de cette station ont progressé à 98%. Le chantier devant être achevé en avril 2015.

Nourhane. S.

Notez cet article