Le directeur général de la chaîne de télévision privée, Numedia News, Samer Riad est décédé ce matin à l’âge de 39 ans, annonce le média dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

La mort du journaliste a donné lieu à de nombreux commantaires sur les réseaux sociaux. Certains sites d’informations n’ont pas hésité à évoquer une « mort suspecte ». La page officielle de Numedia News sur Facebook indiqué que l’ancien directeur du média souffrait, depuis quelques heures, de douleurs à l’estomac. Deux messages postés hier évoquaient même une éventuelle opération chirurgicale que Samer Riad devait subir suite à un « cancer de l’’estomac ».

De son vrai nom Samir Ouaîal, Samer Riad était un journaliste controversé. Après avoir exercé dans plusieurs journaux arabophones, notamment El Fadjr et El-Khabar comme journaliste d’investigation, il crée, en 2012, la chaîne d’informations en continue, Numédia News en compagnie d’un homme d’affaires établi en Suisse. Il s’était distingué par un ton étrange fait notamment d’invectives envers les hommes d’affaires et, surtout, des hommes et femmes de l’opposition qu’il critiquait sans ménagement dans une émission intitulée «ma la youqal » (ce qui ne se dit pas). Le journaliste prenait ainsi, de manière publique, la défense du pouvoir, notamment de Abdelaziz Bouteflika. Samer Riad avait également crée une polémique avec le ministre de la Communication qu’il a accusé de vouloir fermer sa chaîne de télévision.

Le défunt sera enterré jeudi à Baba-Hassen, à Alger.

 

Essaïd Wakli

Notez cet article