Le dernier clip du rappeur français La Fouine, révélé il y a deux jours, vient de créer une véritable polémique sur les réseaux sociaux.  Tiré de sa dernière mixtape « Capitale du crime volume 4 », le clip vidéo, tourné à Alger, dévoile une capitale sale et des jeunes violents.

Depuis son lancement, le 28 novembre dernier, le dernier clip de La Fouine de son album « Capitale du crime volume 4» suscite une vive polémique sur les réseaux sociaux. L’été dernier, le rappeur d’origine marocaine avait décidé de venir à Alger pour tourner le septième clip de sa mixtape «Capitale du crime volume 4» et illustrer son morceau «N.D.M », à Alger.

Le clip n’a pas manqué de susciter la colère des internautes algériens qui accusent le rappeur français, d’origine marocaine, de vouloir donner une mauvaise image de l’Algérie et plus exactement de la capitale en montrant « une jeunesse oisive en perdition », et une capitale «qui croupit sous le poids des ordures et de la saleté ».

Portant sur le thème de la misère sociale au Maghreb, plusieurs internautes n’ont pas compris pourquoi La Fouine a choisi de traverser la Méditerranée pour tourner son morceau  N.D.M, (Ni…ge de mère) à Alger, ni le lien entre le message explicite qu’a souhaité envoyer La Fouine avec ce morceau provoquant au refrain troublant avec la capitale algéroise. Il faut dire que l’artiste qui pose dans les hauteurs de la ville, entouré par la jeunesse algéroise, dévoile une image désolante d’une capitale sale et d’une jeunesse violente. Des images, prises dans un quartier défavorisé et très loin de donner une image positive de l’Algérie.

Nourhane. S.