Alger – Les réserves de change de l’Algérie ont baissé de 10 milliards de dollars en six mois après une hausse continue depuis une dizaine d’années, en raison de la chute des prix du pétrole, a annoncé vendredi l’agence de presse APS.

De 195 milliards de dollars fin mars 2014, ces réserves sont descendues à 193 milliards fin juin pour atteindre 185,2 milliards fin septembre, selon APS. Fin 2006, elles s’établissaient à 77,8 milliards de dollars. Depuis, elles n’ont cessé d’augmenter, des hausses pouvant atteindre jusque 20 milliards de dollars par an.
L’envolée des importations qui devraient s’élever à plus de 65 milliards de dollars en 2015, et la forte chute des cours pétroliers, principale ressource du pays, ont fortement contribué dans l’amenuisement des flux alimentant les réserves de change du pays, analyse APS.

Lire l’intégralité de l’article sur le MatinDz

Notez cet article