Un lapsus révélateur ou une déclaration sérieuse de Amar Saâdani, le patron actuel du FLN ? En tout cas, cette phrase lancée par Amar Saïdani au terme d’une réunion avec les membres du bureau politique de son parti est, pour le moins que l’on puisse dire, hallucinante !

Les valeureux martyrs de la Guerre d’Indépendance se retourneront dans leurs tombes en écoutant les sornettes que le secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, raconte en 2015. « Vous connaissez l’importance du sud du pays ? L’histoire nous éclaire. La France nous a donné l’Indépendance, mais nous a demandé de lui laisser le Sud. Le message peut être compris par tout le monde », a-t-il déclaré devant des caméras de plusieurs télévisions algériennes. Amar Saïdani ignore peut-être que lIndépendance du pays a été arrachée après une terrible Guerre et une lutte acharnée qui ont duré plus de sept ans, au terme desquelles la cause algérienne contre le colonialisme français est sortie victorieuse.

La méconnaissance de l’histoire de la glorieuse guerre de libération nationale, de surcroît par le premier responsable du FLN, et cette rocambolesque déclaration incarnent une méprise intolérable. Sur les réseaux sociaux et le web, les internautes algériens n’ont pas tardé à exprimer leur indignation.