Un enfant, âgé de 9 ans, a trouvé la mort avant-hier, au lieu-dit «Bateau cassé», à Bordj El Kiffan. La malheureuse victime a été attaquée, en passant devant un atelier du stade communal, situé juste à côté de son domicile familial, par un chien de race rottweiler. Le molosse a surgit dudit atelier et s’est jeté sur lui.

La bête, qui l’a attaquée de manière féroce au niveau du cou, n’a laissée aucune chance à l’enfant. La jeune victime de ces morsures a succombé à ses blessures quelques instants seulement après. Sa mère, qui a intervenu pour le sauver, a failli également subir le même sort, si ce n’est l’intervention des voisins, alertés par ses cris. Après ce drame, les habitants de ce quartier de la capitale sont totalement consternés, d’autant plus, que ce n’est pas la première fois qu’un tel accident arrive. Plusieurs requêtes ont même été déposées, indique-t-on, au niveau de l’APC. Les responsables locaux n’ont rien fait jusque-là pour mettre un terme à ce problème qui endeuillent des familles.

Beaucoup d’Algériens ont recours ces dernières années aux chiens très dangereux, comme les pitbulls ou rottweiler. Mais il faut signaler que dans notre pays, il n’y a aucune législation en la matière, et de plus en plus d’accidents mortels surviennent.Il faut noter que beaucoup d’attaques mortelles de ces chiens dangereux, comme les pitbulls ou rottweiler se sont produites ces derniers temps. De jeunes mafieux n’ont pas trouvé mieux pour commettre des vols, qu’en menaçant leurs victimes avec un pitbull. L’acquisition de ces races de chiens est soumise à une stricte réglementation dans plusieurs pays. Certains autres pays, l’ont est carrément interdit.

Elyas Nour