Le leader historique et l’une des dernières grandes figures de la Révolution Algérienne encore en vie, Hocine Aït Ahmed se retrouve depuis 24 heures dans un état grave et ses jours sont en danger, a-t-on appris de plusieurs sources proches de la direction du parti d’opposition le Front des Forces Socialistes (FFS)

Le chef historique de l’opposition algérienne aurait été hospitalisé en urgence hier samedi suite à un accident vasculaire cérébral (AVC). La famille de Hocine Aït Ahmed a reconnu dans un message envoyé à la direction du FFS qu’il « a perdu toutes ses facultés physiques ». Face aux inquiétudes et interrogations soulevées par de nombreux algériens bouleversés par cette mauvaise nouvelle, le FFS tiendra dimanche matin une conférence de presse à 11 H 30, au niveau de son siège national, pour nous en dire plus sur l’état de santé de « Da El Ho » âgé aujourd’hui de 89 ans.

Notez cet article