Âmes sensibles s’abstenir. La photo de ce chat mutilé ne provient pas d’un film d’horreur. Il ne s’agit pas non plus d’un déguisement. Cette photo témoigne d’un cas de maltraitance extrême. De la torture pure et dure contre un animal inoffensif qui a été pris pour un souffre-douleur par des tortionnaires insensibles.

Le chat que vous voyez sur cette photo a été torturé depuis au moins une semaine. Il a été  pris pour cible par des tortionnaires qui n’ont pas hésité à lui mettre un pétard allumé dans la bouche pour le laisser par la suite exploser. L’animal a été jeté par la suite avec un sang froid dans les ordures alors qu’il respirait encore. C’est grâce à des âmes sensibles qui l’ont découvert, couvert d’ordures, dans une décharge publique, qu’il vit encore tout en gardant les séquelles d’un acte barbare.

Advertisement

Selon des informations fournies par la page Facebook Un toit pour chat, un chat pour toi dont la mission principale est de s’occuper et de placer des chats dans des foyers d’accueil, le vétérinaire chez qui le chat a été confié a diagnostiqué de graves dommages dont une mâchoire fracturée et un œil complètement éclaté. La survie de cet animal n’est pas assurée, car d’après le vétérinaire les dégâts occasionnés par la torture sont irréversibles. Face à cette photo qui circule depuis dimanche dernier sur les réseaux sociaux et qui soulève une vague d’indignation, une question s’impose : la société algérienne doit-elle observer encore le silence face à la maltraitance dont sont victimes les animaux ?

Nourhane. S.