Les échauffourées entre manifestants et force de l’ordre se sont soldées par 10 blessés, dont trois dans un état grave, 25 interpellations et la mise à sac du siège de la daïra et du logement de fonction attenant, ainsi que la destruction du mobilier et des documents et autre équipement informatique.

Au quatrième jour du soulèvement de la population de Sidi Lakhdar, la manifestation qui se voulait pacifique a dégénéré en affrontement entre les manifestants et les forces de l’ordre. En effet, selon des témoignages concordants, bien avant le lever du jour, des éléments de la brigade antiémeutes seraient intervenus pour déloger les habitants qui campaient devant le portail de la daïra.

Lire l’intégralité de l’article sur El Watan