Le célèbre réalisateur français René Vautier, auteur du célèbre film “Avoir 20  ans dans les Aurès”, a rendu l’âme, ce dimanche matin, à l’age de 86 ans, dans un hôpital en Bretagne, ou il résidait. C’est ce qu’à fait savoir sa femme; Soazig Chappedelaine Vautier au journal français “Le Parisien”.

Ayant connu la prison, les grèves de la faim, les menaces et les condamnations à cause de ses positions anti-colonialiste, ce célèbre cinéaste, qui se revendique comme “Le réalisateur français le plus censuré” est très estimé en Algérie, où il jouit d’un grand respect. Il est l’auteur du film “Afrique 50”, un court métrage qui lui a valu une condamnation d’un an de prison ferme.

Advertisement

Il est également l’auteurs de plusieurs œuvres cinématographiques sur l’Algérie, entre autres,”Une Nation, l’Algérie”, réalisé en 1954, qui lui a valu un procès pour “atteinte à la sécurité de l’état”. “Algérie en flammes” sorti en 1958 et aussi et surtout “Avoir 20 ans dans les Aures”, un magnifique film qui a eu le prix de la critique internationale au festival de Canne en 1972.

 Arezki IBERSIENE