L’une des premières bonnes nouvelles de ce début d’année 2015, c’est le retour d’un sport emblématique mondialement et extrêmement suivi en Europe. Le rugby s’apprête en effet à faire son grand come-back sur terre algérienne après plus de 45 ans d’absence. C’est le quotidien sportif l’Équipe qui en a fait l’annonce aujourd’hui samedi 3 janvier.

Après des années de longues discussions et de négociations, le rêve devient enfin réalité pour tous les fervents défenseurs de ce sport. le Ministère des Sports, soutenu par le Comité Olympique Algérien, a rapporté cette excellente nouvelle pour le monde du sport algérien, après avoir au préalable validé il y a quelques jours la création de l’Association Nationale du Rugby Algérien, qui se muera au cours de l’année 2015 en Fédération Algérienne de Rugby après son intégration par l’IRB (International Rugby Board, devenue World Rugby).
Encore confidentiel en Algérie, le rugby pourrait trouver des adeptes chez les jeunes en manque de plaquages, de raffuts et de tampons ! Pour ceux qui n’ont pas été piqués par le virus football, le rugby pourrait faire naître de nouvelles vocations.

Advertisement

Deux principaux objectifs ont été posés  «Nous avons convenu avec  Monsieur le Ministre d’inscrire l’Algérie aux prochains Jeux Africains de 2015 en septembre prochain et participer dans la mesure du possible aux qualifications des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016. Notre objectif absolu reste surtout la Coupe du Monde de rugby en 2019 au Japon sans oublier la Coupe d’Afrique des Nations. Un gros travail nous attend mais avec la reconnaissance de la Fédération on pourra désormais faire appel à nos joueurs qui évoluent en Top 14 pour monter une équipe nationale hautement compétitive. C’est tout simplement énorme!» a déclarer à la Gazette du Fennec un ancien joueur de rugby, Azzouz Aïb, très engagé dans le retour de son sport en Algérie.

Aux joueurs algériens de tout faire maintenant pour gravir les échelons et se propulser sur la scène mondiale. L’horizon des Jeux de Rio 2016 n’est pas loin.