Les prix du pétrole pourraient encore chuter d’avantage. Si les prévisions les plus optimistes avancent que le pire des scénarios sera un prix de baril à 40 dollars, le PDG de la banque Goldman Sach’s, Gary Cohn a déclaré, selon le site de l’agence américaine Bloomberg, que les prix du pétrole pourraient descendre sous les 30 dollars.

«Si vous êtes un consommateur aujourd’hui et vous pouvez rester sur ces prix, vous êtes beaucoup plus agressif sur les marchés comme vous n’avez jamais été », a déclaré Cohn. « Le revers de la médaille est que si vous êtes un pays exportateur de pétrole aujourd’hui et vous êtes à la recherche de ces prix du pétrole et que vous voyez une courbe assez raide avant et vous voyez 10 ou 15 dollars de prix plus élevé un an avant, puis vous faites dans le marché au comptant, vous devez envisager d’essayer de garder ce prix à terme », dit-il encore.

C’est la prévision la plus pessimiste rapportée au sujet des prix du pétrole !

Essaïd Wakli