Le constructeur français de téléphonie mobile Wiko s’installe officiellement en Algérie. C’est ce qu’a annoncé, hier mardi, les responsables de l’entreprise française créée en 2011 à Marseille, lors d’une conférence de presse à l’hôtel El Djazaïr.

La start-up française Wiko, implantée à Marseille,  et qui a longtemps fait parler d’elle  sur le marché des smartphones low cost, en raison de la politique des prix imbattable qu’elle adopte, s’installe officiellement en Algérie. Ainsi, même si la marque de téléphonie mobile Wiko était déjà présente en Algérie, depuis 2014, à travers un étroit partenariat avec le groupe Darkom Multimédia, cette année elle devient indépendante en annonçant sa présence officielle en Algérie.  Connu pour ses prix imbattables, le constructeur de téléphonie mobile Wiko qui a réussi à fidéliser plus de 20 millions utilisateurs dans plus de 20 pays et qui est présent dans 21 pays (12 pays européens, 5 pays africains, 2 pays du Moyen-Orient et 2 pays asiatiques) désire conquérir le marché algérien qu’il connait déjà très bien pour avoir testé sa présence en 2014. À ce propos, Marcel Van de Pas, Business Development Director Africa, a  déclaré, lors d’un point presse organisé par Wiko, hier mardi, à l’hôtel El Djazaïr que la start-up française est consciente de l’importance du marché algérien et que sa présence désormais officielle lui permettra de conquérir ce marché très juteux.

Nos clients, notre priorité

Le responsable du numéro 2 des ventes de smartphones en France a déclaré que « la stratégie de Wiko est principalement fondée sur la satisfaction des besoins des consommateurs», a-t-il précisé. Dans ce sens, il a déclaré que même pour les responsables de Wiko, ce n’est pas la technologie qui est sacrée, mais les clients. Et d’ajouter que  «notre objectif est de créer une large gamme de mobiles permettant de répondre à tous les usages, du plus simple au plus avancé». Mettant l’accent sur la qualité des produits Wiko, confectionnés en collaboration avec le constructeur chinois Tinno, présent aussi en Italie sous la marque NGM et en Allemagne sous la marque Mobistel, M. Marcel Van de Pas a précisé que «toute la chaîne de production est contrôlée par nos soins et nous sommes très exigeants sur la qualité de nos produits ».

Par ailleurs, et pour être à l’écoute de tous ses clients qui se trouvent en Algérie, le responsable a assuré qu’un service après-vente est opérationnel en Algérie. Les clients désirant poser des questions à propos de la gamme de téléphones proposés par Wiko, les services, les prix, la configuration des terminaux où les lieux de collecte SAV pourront être orientés vers une hotline répondant de façon pertinente à toutes leurs questions.

Nourhane. S.