Vidéo. Pétrole, gaz de schiste et détournement des richesses nationales : les chaudes larmes d’un habitant d’Ouargla

0
161

Parfois, dans la vie, une image vaut mieux que mille mots. Et cette vidéo vaut mille discours. C’est un homme âgé, un habitant d’Ouargla, la capitale de l’or noir algérien située à plus de 800 Km au sud-est de la capitale Alger, qui n’a pas pu s’empêcher de verser des larmes pendant un rassemblement citoyen organisé pour dénoncer l’exploitation du gaz de schiste au sud du pays. 

Un homme qui pleure à chaudes larmes lorsqu’il entendait les paroles de ces camarades manifestants en train de dénoncer le détournement des richesses nationales et la malédiction du pétrole sur l’Algérie. L’homme éclate en sanglots lorsqu’il se remémore toute cette misère qu’il endure depuis de longues années alors que son pays regorge de richesses souterraines inestimables. Des revenus du pétrole inondent les caisses de son Etat pendant que lui, cet homme-là, ne trouve à Ouargla ni emploi, ni un hôpital digne de ce nom ni des infrastructures qui répondent à ses besoins essentiels. Face à ce nouveau projet de détournement des richesses nationales avec l’exploitation du gaz de schiste, il ne lui reste que ses larmes pour exprimer son mal-être.