Essayez de mélanger l’eau et l’huile, d’imaginer Barack Obama partir en vacances avec Kim Jung Un, de faire dire à un supporter du Real « I love Barca » ou d’inviter un végétarien dans un restaurant de grillades ! C’est typiquement infaisable ! Et pourtant, Echorouk Tv a réussi à réunir autour d’une même table, deux individus que tout oppose, lors de l’émission Houna El-Djazaïr.

Abdou Semmar, rédacteur en Chef d’Algérie-Focus, libre penseur, journaliste engagé dans la défense de la justice, de la liberté d’expression et laïc assumé, face à Abdelmounaim Chittour, ancien journaliste d’Echourouk aux idées islamistes assumées, partisan de l’instauration de la charia et d’un Etat Islamique en Algérie, salafiste non dissimulé.
Tels deux lions en cage, les deux hommes se sont farouchement accrochés dans un « débat » sous très haute tension, pendant plus de 40 minutes, se lançant des piques, des regards qui en disent long, et en s’envoyant des attaques à la figure.
Vous avez été nombreux à réagir à ce débat sur les réseaux sociaux. Voici un petit florilège de commentaires d’internautes, avec les pour, les contre, et les autres. Des sympas, des méchants, des très sympas aux très méchants !

– « La médiocrité dans toute sa splendeur, on a deux pseudo-débatteur tous deux intégristes dans leur domaine, ils souffrent tous les deux d’une incapacité totale de communication, cris et insultes sont leurs seuls arguments, un spectacle pitoyable, et le plus malheureux dans tout ça, c’est qu’on nous présente ces deux guignols comme étant une hypothétique élite intellectuelle algérienne, alors que leur place devrait être dans un café bien crasseux d’Alger »

– « Abdou Semmar tu l’as mis KO ^^ , il y a beaucoup de schizophrènes in Chkoupisténe »

– « C’est malheureux de voir deux algériens se haïr de cette façon. Les antagonismes sont tellement exacerbés qu’il est difficile d’avoir un débat serein ce qui n’est certainement pas rassurant pour l’avenir de l’Algérie. L’acceptation de l’autre avec ses différences idéologiques et quasiment impossible. Sommes nous entrain de vivre une autre forme de terrorisme ? Le terrorisme culturel, idéologique, il est nécessaire de prendre à bras le corps ce problème identitaire en Algérie »

– « Les salafistes ont atteint un niveau d’ignorance alarmant et dangereux, ils sont à côté de la religion, ils sont un danger pour l’islam… »

–  » Mais moi je m’attendais à voir un barbu en djelaba mais il était en costume ! Mince il nous a bien eu ! »

– « Qu’attendre de la part d’une personne qui ne sait même pas ce qu’elle dit ou pense, à le voir, il a tout l’air d’un vrai hypocrite sincèrement. Ze3ma il fait ses cinq prières à l’heure et à la mosquée ! Je paris que non. »

–  » Ce sont les laïcs qui sont capables de faire des horreurs pareilles, car ils ne croient ni en Dieu ni au diable… »

–  » Un coup d’état justifie-il l’assassinat de pauvres petits bébés???? Un coup d’état justifie-il que l’on mutile, égorge, viole, décapite et découpe des femmes, des vieux et des enfants???? »

–  » Heureusement que des Semmar et des Kamel Daoud existent encore en Algérie…! »

–  » Chapeau Mr Semmar, malgré la tournure du débat. Le masque tombe et l’intention se dessine. Allez combattre pour les musulmans et non contre, c’est eux les seuls victimes de vos sales plans dans le monde musulman. Vous ne voulez que le pouvoir. »

– « Prudence et langueur ont vaincu plus de résistance qu’audace et provocation. Vraiment bravo Abdou, je suis choqué des propos de ce clown. Brave homme Abdou, dieu vous garde inchalah »

–  » De la télé ENTV à la télé TV-haine, avons-nous la mémoire si courte ? Permettre à ces vampires suceurs de sang de crier leur haine de l’autre, c’est de la complaisance envers de futurs assassins »

–  » Le débat houleux est sorti de son sujet initial…L amour de l’Algérien ou du musulman pour son prophète n »est pas à prouver… Nous sommes des musulmans Hamdoullah…. La marche de jeudi était bel et bien détournée… J’aurais bien aimé entendre toute cette population dire on veut des logements ou alors aidons Ghardaia. En tous cas ces salafistes (regardez moi ce nom « salafistes ») sans gêne n’auront plus la cote en Algérie..Ni salafistes ni chkoupi . Je suis Musulman et fier de l’être et je ne suis pas Charlie non plus hhh »

–  » Excellent Abdou Semmar, il en faudrait beaucoup plus des gens comme vous ! »

–  » En France, un tel débat n’aurait pas eu lieu tout simplement parce que l’incitation à la haine est un crime puni par la loi. Pour le reste, je ne félicite pas le journaliste qui a permis la diffusion à grande échelle de messages de propagande salafiste des plus abjectes appelant ni plus ni moins à la reprise d’une guerre civile qui a ensanglanté l’Algérie pendant une décennie »

–  » Ce Semmar applique exactement des versets Coraniques qui demandent de combattre par le dialogue ces salafistes qui s’associent à Dieu en rendant licite le meurtre d’innocents »