Nabil Fekir rejoindra-t-il Sofiane Feghouli, Yacine Brahimi ou d’autres binationaux formés dans l’hexagone qui ont préféré revêtir les couleurs d’El-Khedra ? Ou suivra-t-il le chemin de Zinedine Zidane, Karim Benzema, Camel Meriem ou Samir Nasri en rejoignant les Bleus ? Son père l’avait déjà annoncé en décembre dernier, son fils donnera sa réponse au mois de mars.

Interrogé à ce sujet par Vincent Duluc dans l’Equipe, le Lyonnais a confirmé cette deadline tout en indiquant que s’il était appelé par Didier Deschamps, il lui serait difficile de dire non…Une manière sans le dire de faire directement un appel du pied au sélectionneur des Bleus. Ce dernier lui a répondu avec son habituel langue de bois en maniant le double sens chez nos confrères de RMC : « Si je prends Nabil Fekir, c’est que je suis convaincu de ses qualités. Je ne vais pas le sélectionner demain pour l’empêcher de jouer ailleurs.