Quasi-unanimement jugée favorite de la CAN 2015, l’Algérie a pourtant quitté plus tôt que prévu les terrains de Guinée Equatoriale pour retourner au bercail. Eliminée en quarts de finale par la Cote d’Ivoire d’Hervé Renard, les Algériens ont montré d’importantes faiblesses défensives. Avec la retraite internationale de l’emblématique défenseur des Verts Bougherra, Christian Gourcuff risque d’avoir du travail pour composer une défense solide et prête en vue des échéances futures. Qui pour remplacer le leader de la défense, Magic en Équipe Nationale ?

Avec le départ de l’un de ses cadres historiques, les Fennecs, performants en attaque, vont devoir reconsidérer tout leur jeu défensif.
Lorsque l’on sait que la moyenne d’âge de l’effectif retenu pour cette CAN 2015 ne dépasse pas 25 ans, on est conscient que cette équipe, encore jeune mais néanmoins pétrie de talent, a encore le temps de progresser et de se rattraper lors des prochaines grandes compétitions continentales et internationales. Madjid Bougherra confiait d’ailleurs que ces mêmes jeunes « ont d’autres coups à jouer pour prendre leur revanche sur le sort. Ce groupe a au moins trois autres Coupes d’Afrique à disputer ensemble. Évidemment, il abordera les prochains challenges mieux armés sur le plan expérience. Il faudra juste continuer à prendre soin de lui ».

Sur cette même question, l’ex-sélectionneur lorientais a déclaré lors d’une conférence de presse à Alger : « Il y aura des changements au sein de l’effectif. Certains joueurs arrivent à la trentaine et se préparent pour quitter l’équipe. On sera ainsi dans l’obligation de faire appel à d’autres plus jeunes », avant de poursuivre : « Nous avons déjà un noyau de jeunes et bons joueurs autour desquels sera reconstruite la future équipe nationale, je pense notamment à Brahimi, Feghouli, Bentaleb, Ghoulam et j’en passe (…) Il faudra seulement renforcer certains compartiments par d’autres éléments susceptibles d’apporter le plus escompté en vue de nos prochaines échéances, notamment la CAN 2017 et le Mondial 2018. »

Maillon faible de cette CAN 2015, le chantier de reconstruction de la défense algérienne va s’avérer être un véritable défi pour Christian Gourcuff. Trouver un digne successeur au capitaine Bouggy, qui a durant de longues années formé un duo gagnant avec son coéquipier Antar Yahia, sera la priorité de ces prochains mois.

Notez cet article